Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation

 

Participation des associations LGBT aux cérémonies en mémoire des déportés : les Verts interpellent le Préfet de Région 

samedi 25 avril 2009

Les Verts Basse Normandie relaient la demande légitime des associations LGBT qui entendent participer officiellement aux cérémonies de la Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation.

La déportation pour homosexualité est en effet un fait historique acquis. Les discours de Lionel Jospin et de Jacques Chirac ont permis de réhabiliter la mémoire, une circulaire émise en 2001 par le secrétaire d’État socialiste aux Anciens combattants, Jean-Pierre Masseret, officialisait la participation de tous aux cérémonies en demandant aux préfectures d’associer les associations LGBT dans les cérémonies de commémoration de la déportation. Cela a permis de reconnaitre les "triangles roses" et d’inciter les villes (Lille, Metz, Orléans, Dijon, Montpellier, Nîmes, Paris, Reims, Bordeaux…) à faire participer officiellement des associations homosexuelles aux cérémonies à la mémoire.

En Basse Normandie, l’Etat peine encore à reconnaître la déportation de certaines minorités. A Caen, les associations homosexuelles seront une fois encore, malgré leur demande, privées de cérémonies officielles.

Affirmant la nécessité de conserver une dimension universelle au devoir de mémoire et afin d’éviter la hiérarchisation des victimes du régime nazi, les Verts Basse Normandie ont interpellé le préfet de Région afin qu’il donne suite à la demande légitime des associations LGBT.

Dimanche prochain, Les Verts Basse Normandie invitent les citoyens et les citoyennes à rendre hommage à toutes les victimes de la déportation.

Rudy L’Orphelin Secrétaire Régional

Consulter la lettre adressée au préfet